Centre de ressources sur les bilans de gaz à effet de serre
Ministère de la Transition Écologique
ADEME
Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte
Centre Hospitalier Buëch Durance
Type : Etablissement public
Effectifs 541
Mode de consolidation Opérationnel
Code(s) NAF : 200030153 - Activités hospitalières (8610Z) - Provence-Alpes-Côte d'Azur (Laragne Monteglin)
Descriptif Sommaire de l'activité : Hôpital psychiatrique départemental puis Centre Hospitalier spécialisé, cet établissement public de santé mentale est depuis la loi de 1991 devenu Centre Hospitalier sans modification de sa vocation à gérer le dispositif de psychiatrie publique départemental.

La hauteur des barres représente la part des émissions de chaque catégorie déclarée par l'organisation :

0%
1
86.6
2
5.9
3
0
4
3.6
5
0
6
3.9
7
0
8
nc
9
nc
10
nc
11
nc
12
nc
13
nc
14
nc
15
nc
16
nc
17
nc
18
nc
19
nc
20
nc
21
nc
22
nc
23
nc

nc = non communiqué

Scope 1

  • 1. Emissions directes des sources fixes de combustion
  • 2. Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique
  • 3. Emissions directes des procédés hors énergie
  • 4. Emissions directes fugitives
  • 5. Emissions issues de la biomasse (sols et forêts)

Scope 2

  • 6. Emissions indirectes liées à la consommation d'électricité
  • 7. Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid

Scope 3 calculé

Scope 3 non calculé

  • 8. Emissions liées à l'énergie non incluse dans les catégories « émissions directes de GES » et « émissions de GES à énergie indirectes »
  • 9. Achats de produits ou services
  • 10. Immobilisations de biens
  • 11. Déchets
  • 12. Transport de marchandise amont
  • 13. Déplacements professionnels
  • 14. Actifs en leasing amont
  • 15. Investissements
  • 16. Transport de visiteurs et de clients
  • 17. Transport de marchandise aval
  • 18. Utilisation des produits vendus
  • 19. Fin de vie des produits vendus
  • 20. Franchise aval
  • 21. Leasing aval
  • 22. Déplacements domicile travail
  • 23. Autres émissions indirectes

Le volume de réduction attendu pour les scopes 1 et 2 est de 69.0 tCO2e

Les objectifs du plan de transition : être en accord avec la politique énergétique nationale, à savoir :

  1. De réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40% entre 1990 et 2030 et d'atteindre la neutralité carbone à l'horizon 2050 en divisant les émissions de gaz à effet de serre par un facteur supérieur à six entre 1990 et 2050 ; En étant à une réduction de 23% des émissions de GES depuis 2011, le CH Buëch Durance a de bonne chance d’atteindre l’objectif de -40% des GES d’ici 2030.
  2. De réduire la consommation énergétique finale de 50% en 2050 par rapport à la référence 2012, en visant les objectifs intermédiaires d'environ 7% en 2023 et de 20% en 2030 : Avec une réduction de 11% de la consommation énergétique globale depuis 2011 (179 MWh en moins pour les sites existants et 625 MWh des quatre sites fermés), le CH Buëch Durance a déjà atteint l’objectif de 2023 et il est sur la bonne voie pour respecter les autres réductions demandées.

  

Les actions mises en œuvre : 

  • Construction récente d’un bâtiment d’Addictologie et d’une MAS sur le site principal (sous la norme RT 2005) ;
  • Envoi de l’activité de la structure de Briançon (287 m²) vers une villa (200 m²), construite avec la RT 2012 ;
  • Fermeture de l'atelier de l'AuJour, bâtiment vendu en 2020 ;
  • Foyer d’après cure déplacé dans un bâtiment rénové pour début 2018, sur la base de la RT 2012 ;
  • Fermeture en 2020 d’un pavillon de 1 000 m² pour regrouper l'activité de 2 pavillons dans un seul ;
  • Reconstruction de 4 400 m² pour héberger l’EPHAD Chabre et FAM par un bâtiment RT 2012 -30% à ossature bois (2023) ;
  • Remplacement d’un pavillon de psychiatrie 25 lits + MAS de répit 10 lits sur un bâtiment neuf RT2020 (2025) ;
  • Campagne de calorifugeage du réseau primaire de chaleur du site principal en classe 3 (2020) ;
  • Modification du réseau primaire de chaleur par 3 sous-réseaux permettant de mieux réguler les températures de retour (2020) ;
  • Suppression de la production de buanderie du site principal et relocalisation de la cuisine centrale dans le bâtiment (2020) ;
  • Installation d'une chaudière à condensation en remplacement d'une chaudière conventionnelle gaz (2021) ;
  • Installation d’une production solaire ECS pour la cuisine (2023).

Hôpital psychiatrique départemental puis Centre Hospitalier spécialisé, cet établissement public de santé mentale est depuis la loi de 1991 devenu Centre Hospitalier sans modification de sa vocation à gérer le dispositif de psychiatrie publique départemental.

Le travail de restructuration du service de psychiatrie publique géré par le Centre Hospitalier Buëch Durance a suivi trois grandes orientations :

  • La réduction du nombre de lits d'hospitalisation complète au sein de l'établissement,
  • Le développement important des alternatives à l'hospitalisation,
  • Le tissage d'un complet maillage du dispositif de psychiatrie avec les structures et services sanitaires, sociaux et médico-sociaux existants sur le secteur géographique desservi.

Le Centre Hospitalier départemental de Laragne met aujourd'hui en œuvre tout l'éventail des modalités modernes de soins et de traitement en psychiatrie. Toute la palette des structures définies par l'Arrêté du 14 mars 1986 a été développée. 

Le Centre Hospitalier Buëch Durance s'est attaché, tant au niveau de la prévention que du soin, puis du suivi, à mettre en place les structures et organisations de soins psychiatriques nécessaires, au plus près des populations du secteur, à Gap, bien sûr, mais aussi dans les autres agglomérations importantes. Celles-ci desservent au mieux les vallées et bassins de population naturels (St Bonnet, Embrun, Veynes, Laragne) et depuis 1996 Briançon et son secteur pour la psychiatrie infanto-juvénile. Seuls, les moyens « lourds » que nécessite l'hospitalisation à temps plein sont encore pour la psychiatrie générale restés concentrés sur le site historique du Centre Hospitalier Buëch Durance. 

Par contre, depuis septembre 2006, sont regroupés dans un lieu unique « le Corto Maltèse » situé Avenue Emile Didier à Gap, les unités et structures de soins qui constituent l'essentiel du dispositif de soins du service de Psychiatrie infanto juvénile. Il regroupe les Hôpitaux de jour, CMP, CATTP et les moyens d'hospitalisation complète, de semaine, et/ou de crise pour adolescents, (demeure par ailleurs le CATTP et Hôpital de jour pour adolescents "Ladoucette"). Ainsi, l'organisation du dispositif de psychiatrie publique que gère le Centre Hospitalier Buëch Durance ne se limite pas au seul établissement Laragnais mais rayonne sur l'ensemble du secteur 05 G 01 (pour la psychiatrie générale) et l'ensemble du département des Hautes Alpes pour la psychiatrie infanto-juvénile, avec des lieux de consultations et de soins nombreux et diversifiés.

Entre 2011 et 2019, à périmètre constant, le CH Buëch Durance a réduit ses émissions de GES de 23%, soit 352 t CO2e en moins. Cette différence entre les deux bilans s’explique par une diminution importante de quelques postes d'émissions :

  • - 320 t CO2e de gaz frigorigène (- 90%) ;
  • - 34 t CO2e d’électricité (- 45%) ;
  • - 26 t CO2e d’essence (- 55%).

Catégorie 1 (émissions directes) :

  • Poste 1 : Emissions directes des sources de combustion : 

Consommation de gaz naturel : 5 108 700 kWh PCI ;

Consommation de fioul : 157 300 kWh PCI ;

 

  • Poste 2 : Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique : 

Consommation de gazole : 19 000 litres ;

Consommation d’essence : 9 000 litres ;

 

  • Poste 3 : Emissions directes des procédés hors énergie :

Non concerné (pas d’émissions directes des procédés hors énergie) ;

 

  • Poste 4 : Emissions directes fugitives : 

Pertes de gaz frigorigènes : 2,2 kg de R449a et 10,0 kg de R404a ;

 

  • Poste 5 : Emissions issues de la biomasse : 

Non concerné (pas d’émissions issues de la biomasse) 

* Champs obligatoires
39573 membres inscrits
4813 facteurs d'émissions validés
3282 bilans GES publiés
18 guides sectoriels