Centre de ressources sur les bilans de gaz à effet de serre
Ministère de la Transition Écologique
ADEME
Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte
Association Générale de Prévoyance Militaire
Type : Entreprise
Effectifs 838
Mode de consolidation Opérationnel
Code(s) NAF : 323379040 - Services administratifs combinés de bureau (8211Z) - Provence-Alpes-Côte d'Azur (Toulon Cedex 9)
Descriptif Sommaire de l'activité : L’AGPM est une mutuelle pour les personnes de la communauté de la défense (militaires, pompiers, policiers, civils de la Défense). Elle compte 730 000 adhérents et propose des services dans différents domaines : prévoyance, assurance de biens, accession à la propriété, risques divers, épargne, crédit à la consommation, services et loisirs.

La hauteur des barres représente la part des émissions de chaque catégorie déclarée par l'organisation :

0%
1
11.3
2
80.8
3
0
4
0
5
0
6
7.9
7
0
8
nc
9
nc
10
nc
11
nc
12
nc
13
nc
14
nc
15
nc
16
nc
17
nc
18
nc
19
nc
20
nc
21
nc
22
nc
23
nc

nc = non communiqué

Scope 1

  • 1. Emissions directes des sources fixes de combustion
  • 2. Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique
  • 3. Emissions directes des procédés hors énergie
  • 4. Emissions directes fugitives
  • 5. Emissions issues de la biomasse (sols et forêts)

Scope 2

  • 6. Emissions indirectes liées à la consommation d'électricité
  • 7. Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid

Scope 3 calculé

Scope 3 non calculé

  • 8. Emissions liées à l'énergie non incluse dans les catégories « émissions directes de GES » et « émissions de GES à énergie indirectes »
  • 9. Achats de produits ou services
  • 10. Immobilisations de biens
  • 11. Déchets
  • 12. Transport de marchandise amont
  • 13. Déplacements professionnels
  • 14. Actifs en leasing amont
  • 15. Investissements
  • 16. Transport de visiteurs et de clients
  • 17. Transport de marchandise aval
  • 18. Utilisation des produits vendus
  • 19. Fin de vie des produits vendus
  • 20. Franchise aval
  • 21. Leasing aval
  • 22. Déplacements domicile travail
  • 23. Autres émissions indirectes

Le volume de réduction attendu pour les scopes 1 et 2 est de 69.0 tCO2e

Les objectifs du plan de transition : être en accord avec la politique énergétique nationale, à savoir :

  1. De réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40% entre 1990 et 2030 et d'atteindre la neutralité carbone à l'horizon 2050 en divisant les émissions de gaz à effet de serre par un facteur supérieur à six entre 1990 et 2050 ; En étant à une réduction de 24% des émissions de GES depuis 2011, l’AGPM est sur la bonne voie pour respecter la baisse de 40% des GES d’ici 2030.
  2. De réduire la consommation énergétique finale de 50% en 2050 par rapport à la référence 2012, en visant les objectifs intermédiaires d'environ 7% en 2023 et de 20% en 2030 : Avec une réduction de 31% de la consommation énergétique globale depuis 2011 (1 268 MWh en moins), l’AGPM a dépassé les objectifs intermédiaires et a de bonne chance d’atteindre l’objectif de 2050

 

Les actions mises en œuvre : 

  • Retrait et démolition d’un ancien bâtiment appelé R+1 et R+4 ;
  • Ballon mixte (électricité/gaz naturel) pour la production d’eau chaude sanitaire, permettant une économie de gaz naturel et une réduction des GES ;
  • Fin du contrat EJP.

 

Les actions en préparations : 

  • Construction d’un bâtiment aux normes HQE (2023).

L’AGPM est une mutuelle pour les personnes de la communauté de la défense (militaires, pompiers, policiers, civils de la Défense). Elle compte 730 000 adhérents et propose des services dans différents domaines :

  • Prévoyance
  • Assurance de biens
  • Accession à la propriété
  • Risques divers
  • Epargne
  • Crédit à la consommation
  • Services et loisirs 

La réalisation de ce troisième Bilan GES confirme la volonté de l’AGPM de se diriger vers un développement plus durable. Entre 2011 et 2019, l’AGPM a réduit ses émissions de GES de 24%, soit 373 t CO2e en moins.

Cette différence entre les deux bilans s’explique par une diminution de presque tous les postes d'émissions :

  • - 17% de déplacements : 189 t CO2e en moins (hausse de 83 t CO2e des émissions des véhicules essence mais baisse de 271 t CO2e des véhicules gazole) ;
  • - 50% d’électricité, économie de 86 t CO2e ;
  • - 100% de fioul : 71 t CO2e en moins (arrêt du contrat EJP) ;
  • - 10% sur le gaz naturel, soit 15 t CO2e de moins ;
  • - 100% des pertes de gaz frigo, représentant 11 t CO2e.

Catégorie 1 (émissions directes) :

  • Poste 1 : Emissions directes des sources de combustion : 

Consommation de gaz naturel : 771 800 kWh PCS ;

 

  • Poste 2 : Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique : 

Distance parcourue avec des véhicules gazole : 5 629 100 km ;

Distance parcourue avec des véhicules essence : 505 000 km ;

 

  • Poste 3 : Emissions directes des procédés hors énergie :

Non concerné (pas d’émissions directes des procédés hors énergie)

 

  • Poste 4 : Emissions directes fugitives : 

Non concerné (pas d’émissions directes fugitives)

 

  • Poste 5 : Emissions issues de la biomasse : 

Non concerné (pas d’émissions issues de la biomasse)

* Champs obligatoires
37516 membres inscrits
4814 facteurs d'émissions validés
3215 bilans GES publiés
18 guides sectoriels