Centre de ressources sur les bilans de gaz à effet de serre
ADEME
Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte
Université de Poitiers
Type : Etablissement public
Effectifs 2850
Mode de consolidation Opérationnel
Code(s) NAF : 198608564 - Enseignement supérieur (8542Z) - Nouvelle-Aquitaine (Poitiers)
Descriptif Sommaire de l'activité : Enseignement supérieur et recherche

La hauteur des barres représente la part des émissions de chaque catégorie déclarée par l'organisation :

0%
1
6.7
2
1
3
1.3
4
0
5
0
6
2.6
7
0
8
2.8
9
29.2
10
23.5
11
2.8
12
0
13
19
14
0
15
0
16
0
17
0
18
0
19
0
20
0
21
0
22
11.1
23
0

nc = non communiqué

Scope 1

  • 1. Emissions directes des sources fixes de combustion
  • 2. Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique
  • 3. Emissions directes des procédés hors énergie
  • 4. Emissions directes fugitives
  • 5. Emissions issues de la biomasse (sols et forêts)

Scope 2

  • 6. Emissions indirectes liées à la consommation d'électricité
  • 7. Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid

Scope 3 calculé

  • 8. Emissions liées à l'énergie non incluse dans les catégories « émissions directes de GES » et « émissions de GES à énergie indirectes »
  • 9. Achats de produits ou services
  • 10. Immobilisations de biens
  • 11. Déchets
  • 13. Déplacements professionnels
  • 22. Déplacements domicile travail

Scope 3 non calculé

  • 12. Transport de marchandise amont
  • 14. Actifs en leasing amont
  • 15. Investissements
  • 16. Transport de visiteurs et de clients
  • 17. Transport de marchandise aval
  • 18. Utilisation des produits vendus
  • 19. Fin de vie des produits vendus
  • 20. Franchise aval
  • 21. Leasing aval
  • 23. Autres émissions indirectes

Le volume de réduction attendu pour le scope 1 est de 500.0 tCO2e

Conversion des chaudières gaz en biomasse des sites hors Campus de Poitiers d'ici 2022

Fondée en 1431 par le pape Eugène IV, puis confirmée par les lettres patentes du roi Charles VII, l’Université de Poitiers compte dès l’origine cinq facultés : théologie, droit canon, droit civil, médecine et arts.

Dès le xvie siècle, l’Université de Poitiers rayonne sur la vie culturelle de la ville. à cette époque, elle est citée comme la seconde université de France, après Paris ; 4 000 étudiants fréquentent l’université, dont certains deviendront célèbres : Joachim du Bellay, Guez de Balzac, François Rabelais, René Descartes, Francis Bacon, Scévole de Sainte Marthe… Passée la Révolution, qui supprime les universités provinciales, l’Université de Poitiers renaît et s’enrichit de nouvelles facultés : lettres, sciences…

L’Université de Poitiers rassemble actuellement plus de 26 000 étudiants et emploie 2850 personnes : enseignants et enseignants chercheurs / Bibliothécaires, ingénieurs, administratifs, techniciens, ouvriers, de service et de santé (BIATSS) / Attachés temporaires d’enseignement et de recherche (ATER) / lecteurs / maîtres de langues / contractuels doctorants / contractuels et vacataires.

L'Univeristé de Poitiers est pluridisciplainre avec santé. Elle regroupe 14 composantes (UFR/Ecoles/Instituts) et de nombreux services communs. Elle compte 47 laboratoires de recherche.

L'Université est présente sur 3 départements de la Nouvelle Aquitaine (Vienne, Deux-Sèvres, Charente) et 6 villes (Poitiers/Chasseneuil-Futuroscope/Mignaloux-Beauvoir/Niort/Angoulême/La Couronne) pour 15 localisations. L'Université a obtenu la dévolution de son patrimoine foncier et bâti (pleine propriété). Elle compte 156 bâtiments, soit 364.000 m² répartis sur 143 hectares dont un jardin botanique de 35 ha. Son patrimoine est varié, des hôtels particuliers du Moyen-Age aux immeubles à énergie positive, mais l'essentiel date des années 60 et est rénové ou en cours de rénovation.

L'Université a obtenu le Label développement durable et responsabilité sociétale de l'Enseignement supérieur. La gouvernance est assurée par un vice-président en charge du développement durable. Le développement durable n'est pas cantoné à un service mais réellement l'affaire de tous. Du plan de formation aux actions de sensibilisation, des formations dédiées aux unités de recherche sur le sujet, l'Université innove et expérimente dans tous les axes du développement durable : gourvernance, formation, recherche, gestion environnementale, ancrage territorial et responsabilité sociétale.

Elle met en oeuvre une stratégie de développement durable et responsabilité sociétale ainsi que le schéma directeur de développement durable. L'Université dispose d'un plan de déplacement d'établissement. La politique énergétique fait depuis longtemps l'objet d'une attention particulère. Grâce à la rénovation et extension d'un réseau de chaleur et d'une chaufferie biomasse qui couvre 55% de son patrimoine mais aussi des choix ambitieux d'energie renouvelable, l'université a déjà dépassé l'objectif de réduction en 2030 de 40% des émissions GES par rapport à 1990 (-46% actuellement) et de 30% d'Enr d'ici 2030 (42% actuellement). Les projets de rénovation énergétique avec la mise en place d'ITE sur 15 % des batiments et une amélioration de la performance des systémes permettent de pérréniser les économies d'énergie.

L'Université contribue selon ses moyens à accompagner les transtitions et mutations en lien avec l'ensemble de ses parties prenantes. Les campus ont commencé leur mue vers des éco-campus (confort d'usage, mobilité, trames verte et bleue, biodiversité, déchets...) visant la trasnformation du cadre de travail en cadre de vie. La sensibilisation, la mobilisation et l'implication de toute la communauté universitaire est en enjeu majeur et un défi du quotidien.

 

Responsable du suivi Lionel VINOUR 
Fonction Directeur vie de campus et patrimoine
Courriel lionel.vinour@univ-poitiers.fr
* Champs obligatoires
34435 membres inscrits
2970 facteurs d'émissions validés
3039 bilans GES publiés
18 guides sectoriels