Centre de ressources sur les bilans de gaz à effet de serre
ADEME
Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer
Association Régionale Biomasse Normandie
Normandie -  14000 - Caen
   
Type : Association
Nombre de salariés 17
Mode de consolidation Opérationnel
Descriptif Sommaire de l'activité : L'Association a pour objet de conduire des travaux de Recherche-Développement et de mener des actions de promotion, de conseil et d'appui portant sur : la valorisation énergétique et agronomique de la biomasse, les économies d'énergies et l'utilisation des énergies renouvelables, et la gestion des déchets.

La hauteur des barres représente la part des émissions de chaque catégorie déclarée par l'organisation :

0%
1
14.9
2
22.7
3
0
4
0
5
0
6
2.3
7
0
8
nc
9
5.6
10
26.5
11
0.5
12
0
13
1.2
14
nc
15
nc
16
2
17
nc
18
nc
19
nc
20
nc
21
nc
22
24.2
23
nc

nc = non communiqué

Scope 1

  • 1. Emissions directes des sources fixes de combustion
  • 2. Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique
  • 3. Emissions directes des procédés hors énergie
  • 4. Emissions directes fugitives
  • 5. Emissions issues de la biomasse (sols et forêts)

Scope 2

  • 6. Emissions indirectes liées à la consommation d'électricité
  • 7. Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid

Scope 3 calculé

  • 9. Achats de produits ou services
  • 10. Immobilisations de biens
  • 11. Déchets
  • 12. Transport de marchandise amont
  • 13. Déplacements professionnels
  • 16. Transport de visiteurs et de clients
  • 22. Déplacements domicile travail

Scope 3 non calculé

  • 8. Emissions liées à l'énergie non incluse dans les catégories « émissions directes de GES » et « émissions de GES à énergie indirectes »
  • 14. Actifs en leasing amont
  • 15. Investissements
  • 17. Transport de marchandise aval
  • 18. Utilisation des produits vendus
  • 19. Fin de vie des produits vendus
  • 20. Franchise aval
  • 21. Leasing aval
  • 23. Autres émissions indirectes

A l’issue de ce premier bilan GES volontaire, Biomasse Normandie n’a pas identifié d’importants gisements de réduction de GES et ne va pas se doter de stratégie de réduction GES dédiée. Cependant, l’association veut maintenir ses bonnes pratiques ; que ce soit par le recours à des coursiers à vélo pour les envois de courrier sur Caen, mais aussi l’utilisation du train comme transport privilégié pour les trajets de longue distance.

 

De plus, Biomasse Normandie a choisi de compenser l’intégralité de ses émissions de CO2 au travers de l’association Normandie Forêver. La compensation que propose Normandie Forêver consiste à financer le reboisement en Normandie de parcelles dites de "peuplement pauvre" pour les transformer en parcelles de bois d'œuvre améliorant ainsi considérablement le stockage de carbone.

Normandie Forêver dresse le constat suivant : près de 80 000 ha de taillis pauvres sont localisés en Normandie (les recettes liées à leur exploitation ne permettent pas de couvrir les coûts de plantations). L’association propose de participer au reboisement en plantations d’essences adaptées aux changements climatiques, qui permettront à terme de stocker du carbone additionnel en constituant les bois d’œuvre de demain.

Le comité scientifique de Normandie Forêver a évalué le stockage de carbone selon plusieurs scénarios de reboisement. Il a défini que 1 tonne de bois sec (15 % d’humidité) équivaut à 3,67 tonnes de CO2 stocké, et que les productivités des essences sont celles constatées par l’IFN (Inventaire Forestier National).

Finalement, Normandie Forêver évalue le coût du stockage de carbone à 14 € / tonne de CO2, l’argent investi par hectare est de 2 000 €, soit environ 1 € / arbre.

 

Plus d’informations sont disponible sur le site de Normandie Forêver : http://www.normandieforever.org/ .

Créée en 1983 à l'initiative de la Chambre Régionale d'Agriculture de Normandie et avec l'appui de l'ADEME et de la Région Basse-Normandie, BIOMASSE NORMANDIE est une association dont le Conseil d'Administration est aussi composé des Départements, des administrations régionales, des chambres consulaires, d'organismes professionnels et d'associations.

 

Objectif statutaire

L'Association a pour objet de conduire des travaux de Recherche-Développement et de mener des actions de promotion, de conseil et d'appui portant sur :

  • la valorisation énergétique et agronomique de la biomasse,
  • les économies d'énergies et l'utilisation des énergies renouvelables,
  • la gestion des déchets.

Dans le cadre des domaines précités, l'Association prend les initiatives ou répond à des sollicitations extérieures, dans le but :

  • de soutenir les actions de développement de ces filières,
  • d'assister les maîtres d'ouvrage dans la réalisation de leur projet (assistance à maître d'ouvrage, maîtrise d'œuvre,...).

Dans le cadre de ces missions, l'Association peut s'assurer les concours techniques et industriels nécessaires. Biomasse Normandie a entrepris des démarches auprès de l'OPQIBI, organisme certificateur spécialisé dans l'ingénierie et a obtenu les qualifications suivantes :

  • N° 08/06 - Etude de la collecte, du traitement et de la valorisation des déchets
  • N° 20/12 - AMO pour la réalisation d'installations de production d'énergie utilisant la biomasse.

 

Une activité centrée sur l'étude, l'innovation et le développement durable, avec :

Des missions d'intérêt général

  • Accompagnement des plans bois-énergie et développement local.
  • Animation d'observatoires régionaux sur la gestion des déchets ou les énergies renouvelables.
  • Actions d'information et de sensibilisation.

Un rôle de bureau d'études

  • Etudes de faisabilité technico-économique.
  • Assistance à maîtrise d'ouvrage et à maîtrise d'œuvre (rédaction de cahiers des charges, conduite d'opérations...).
  • Formation et suivi du personnel d'exploitation.

La promotion d'innovations techniques et technologiques

  • Conception et expérimentation de nouvelles technologies.
  • Transposition au contexte national de filières développées à l'étranger.
  • Adaptation de technologies au contexte rural.

Une démarche axée sur le développement durable

  • Préconisations de solutions créatrices d'activités et d'emplois.
  • Approche globale de filières techniquement fiables et économiquement viables.

 

Plus d'informations sur le site : http://www.biomasse-normandie.org/

Poste 1 

Les dépenses en €  de gaz sont croisées avec les valeurs de la base de données Pégase pour obtenir une quantité d’énergie sur l’année.

Poste 2

Pour les voitures appartenant à Biomasse Normandie, un suivi précis de tous les déplacements dans l’année est réalisé sous forme de tableur. Les caractéristiques des voitures étant connues, les facteurs d’émissions les plus précis sont utilisés.

Poste 4

Les émissions fugitives dues au réfrigérateur sont évaluées avec les valeurs de la  Base Carbone® :

  • PRG du R134a (1 550 kg CO2/kg).
  • Charge moyenne en fluide frigorigène : qui est doublé (de 0,3 kg à 0,6 kg), car le réfrigérateur possède une partie congélation à plus basse température.
  • Taux de fuite annuel (0,5%).

Responsable du suivi Yann Victoire 
Fonction Collaborateur d'étude
Courriel Y.VICTOIRE@biomasse-normandie.org
* Champs obligatoires
11832 membres inscrits
2147 facteurs d'émissions validés
1375 bilans GES publiés
18 guides sectoriels