Centre de ressources sur les bilans de gaz à effet de serre
ADEME
Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte
CAISSE REGIONALE DU CREDIT MUTUEL ILE-DE-FRANCE
Type : Entreprise
Effectifs 1766
Mode de consolidation Opérationnel
Code(s) NAF : 692043714 - Autres intermédiations monétaires (6419Z) - Île-de-France (PARIS)
Descriptif Sommaire de l'activité : La caisse régionale est employeur des collaborateurs des 181 caisses de Crédit Mutuel d'Île-de-France qui ont une activité de banque, d'assurance et de services

La hauteur des barres représente la part des émissions de chaque catégorie déclarée par l'organisation :

0%
1
1.9
2
2.4
3
0
4
0
5
0
6
38.5
7
0
8
18.8
9
24.1
10
1.1
11
nc
12
nc
13
13.2
14
nc
15
nc
16
nc
17
nc
18
nc
19
nc
20
nc
21
nc
22
nc
23
nc

nc = non communiqué

Scope 1

  • 1. Emissions directes des sources fixes de combustion
  • 2. Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique
  • 3. Emissions directes des procédés hors énergie
  • 4. Emissions directes fugitives
  • 5. Emissions issues de la biomasse (sols et forêts)

Scope 2

  • 6. Emissions indirectes liées à la consommation d'électricité
  • 7. Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid

Scope 3 calculé

  • 8. Emissions liées à l'énergie non incluse dans les catégories « émissions directes de GES » et « émissions de GES à énergie indirectes »
  • 9. Achats de produits ou services
  • 10. Immobilisations de biens
  • 13. Déplacements professionnels

Scope 3 non calculé

  • 11. Déchets
  • 12. Transport de marchandise amont
  • 14. Actifs en leasing amont
  • 15. Investissements
  • 16. Transport de visiteurs et de clients
  • 17. Transport de marchandise aval
  • 18. Utilisation des produits vendus
  • 19. Fin de vie des produits vendus
  • 20. Franchise aval
  • 21. Leasing aval
  • 22. Déplacements domicile travail
  • 23. Autres émissions indirectes

Le volume de réduction attendu pour le scope 1 est de 12.0 tCO2e

Poste 1 : Emissions directes des sources fixes de combustion
ØProcess de Certification ISO 50001 en cours pour améliorer la performance énergétique et identifier des pistes de réduction de consommation de gaz / fioul. Audit de certification programmé en avril 2020.
ØSensibilisation des collaborateurs à l’utilisation raisonnable des moyens de chauffage (régulation des consignes, extinction si non nécessaire, porter une tenue adaptée à la saison/température…)
Poste 2 : Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique
ØRenouvellement du parc automobile avec des véhicules plus propres (hybride essence rechargeable ou électrique)
ØFormations à l’écoconduite pour les salariés réalisant le plus de kilomètres
ØCampagne de communication interne visant à limiter les déplacements et à réduire le nombre de kilomètres réalisés en voiture
Poste 3 : Emissions directes des procédés hors énergie
ØDe par ses activités, le groupe n’est pas concerné par ce poste d’émissions de GES
Poste 4 : Emissions directes fugitives
ØFiabilisation du système de recueil des données
Poste 5 : Emissions issues de la biomasse (sols et forêts)
ØDe par ses activités, le groupe n’est pas concerné par ce poste d’émissions de GES

Deuxième banque de détail en France, le groupe Crédit Mutuel Alliance Fédérale comprend le réseau du Crédit Mutuel Alliance Fédérale et l’ensemble de ses filiales, dont le CIC.

Avec ses principales filiales, CIC (acquis en 1998) et Targo Bank (acquis en 2008), le Groupe Crédit Mutuel Alliance Fédérale est au service de 17,4 millions de clients dans 4 459 points de vente.Dans cet ensemble, les 1 932 Caisses et points de vente du Crédit Mutuel servaient 6,2 millions de clients, dont 4 millions de sociétaires, au 31 décembre 2009.

La Caisse Régionale du Crédit Mutuel Île-de-France regroupe les 181 caisses de Crédit Mutuel sur la Région Île-de-France, qui, collectivement, comptent 733 984 clients et 1716 salariés.

Engagé de longue date en matière de développement durable, Crédit Mutuel Alliance Fédérale est un groupe porteur de valeur pour qui les dimensions économiques, sociales et environnementales constituent son identité génétique. En 2018/2019, le groupe renforce son engagement à travers les ambitions de son plan stratégique Ensemble#NouveauMonde.

Il réaffirme effectivement sa responsabilité sociétale et mutualiste qu’il conçoit comme un vecteur d’innovation, de création de richesses et de croissance durable en se fondant sur une relation de confiance renforcée tant envers l’extérieur qu’en interne.

Afin d’assurer la bonne exécution de sa stratégie de développement durable, le groupe a choisi d’appréhender les dimensions du développement durable par le prisme des risques. Ainsi, pour atteindre son objectif de réduire de 30% son empreinte carbone à 5 ans et d’accompagner la transition bas-carbone de l’économie, son ambition environnementale s’axe autour de deux critères : la réduction de l’impact environnemental du groupe et le renforcement des solutions et offres de qualités et de services responsables.

Gaz en réseau et en citerne / Fioul :

En 2014, la consommation avait été déterminée à partir de la saisie (dans notre outil CONSOS) par chaque entité déclarante des quantités de gaz et fioul consommées pendant l’année.

En 2018, la consommation a été déterminée à partir :

•des relevés réels collectés auprès des fournisseurs de gaz en réseau 
•de la saisie par chaque entité déclarante des quantités de gaz en citerne et de fioul achetées pendant l’année

La surface a été conservée comme périmètre afférent.

Les facteurs d’émissions utilisés sont ceux de la base carbone de l’ADEME.

 

Parc automobile de la société :

Sont concernés les véhicules de service et les véhicules de fonction/direction.

Les émissions de CO2 de ces véhicules sont déterminées à partir des kms parcourus et du facteur d’émission présent sur la carte grise de chaque véhicule.

Les kms parcourus sont déterminés à partir des données issues des cartes TOTAL. Elles sont complétées si besoin à partir des données de l’assurance/maintenance du véhicule. En dernier lieu, le conducteur peut être sollicité pour un relevé annuel de son compteur.

Les véhicules privés des salariés utilisés à des fins professionnelles et les transports en commun (train, tram, avion, bus), les locations de voiture et taxis sont intégrés dans les autres émissions indirectes.

Les trajets domicile/travail, les navettes courriers ainsi que les transports de fonds ne sont pas intégrés dans ce bilan GES.

* Champs obligatoires
26809 membres inscrits
2903 facteurs d'émissions validés
2679 bilans GES publiés
18 guides sectoriels