Centre de ressources sur les bilans de gaz à effet de serre
ADEME
Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte
Centre Hospitalier Universitaire de Nice
Type : Etablissement public
Effectifs 8000
Mode de consolidation Opérationnel
Code(s) NAF : 260600705 - Activités hospitalières (8610Z) - Provence-Alpes-Côte d'Azur (Nice)
Descriptif Sommaire de l'activité : Le CHU de Nice est un établissement public de santé qui garantit l’accès aux soins pour tous, sans distinction d’origine ou de classe sociale. Sa capacité d’accueil de 1900 lits et places mobilise plus de 8000 personnes aux compétences professionnelles multiples.

La hauteur des barres représente la part des émissions de chaque catégorie déclarée par l'organisation :

0%
1
40.4
2
5.3
3
0
4
0.4
5
0
6
32.2
7
0.7
8
21
9
nc
10
nc
11
nc
12
nc
13
nc
14
nc
15
nc
16
nc
17
nc
18
nc
19
nc
20
nc
21
nc
22
nc
23
nc

nc = non communiqué

Scope 1

  • 1. Emissions directes des sources fixes de combustion
  • 2. Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique
  • 3. Emissions directes des procédés hors énergie
  • 4. Emissions directes fugitives
  • 5. Emissions issues de la biomasse (sols et forêts)

Scope 2

  • 6. Emissions indirectes liées à la consommation d'électricité
  • 7. Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid

Scope 3 calculé

  • 8. Emissions liées à l'énergie non incluse dans les catégories « émissions directes de GES » et « émissions de GES à énergie indirectes »

Scope 3 non calculé

  • 9. Achats de produits ou services
  • 10. Immobilisations de biens
  • 11. Déchets
  • 12. Transport de marchandise amont
  • 13. Déplacements professionnels
  • 14. Actifs en leasing amont
  • 15. Investissements
  • 16. Transport de visiteurs et de clients
  • 17. Transport de marchandise aval
  • 18. Utilisation des produits vendus
  • 19. Fin de vie des produits vendus
  • 20. Franchise aval
  • 21. Leasing aval
  • 22. Déplacements domicile travail
  • 23. Autres émissions indirectes

Le volume de réduction attendu pour les scopes 1 et 2 est de 216.0 tCO2e

La réalisation de cette actualisation du bilan GES confirme la volonté du Centre Hospitalier Universitaire de Nice de se diriger vers un développement plus durable. Depuis plusieurs années une politique de suivi des coûts et des actions significatives ont été développées pour réduire les consommations d’énergie et de carburant avec une incidence directe sur les émissions de GES :

  • Certification « Imprim’Vert » de la reprographie ;
  • Mutualisation des impressions ;
  • Amélioration de la gestion des déchets ;
  • Procédure de surveillance de la qualité de l’air ;
  • Démarche de surveillance de l’eau ;
  • Supression des installations utilisant du R22 ;
  • Travaux d'isolation thermique à chaque réfection de bâtiment ;
  • Isolation thermique à Tende avec les Certificats d'Economies d'Energie ;
  • Construction du bâtiment Pasteur 2 en Haute Qualité Environnementale ;
  • Construction du bâtiment L’Archet 3 en Basse Consommation.

Le CHU de Nice est un établissement public de santé qui garantit l’accès aux soins pour tous, sans distinction d’origine ou de classe sociale. Sa capacité d’accueil de 1900 lits et places mobilise plus de 8000 personnes aux compétences professionnelles multiples.

 

Son bassin d’attraction s’étend au-delà des Alpes-Maritimes avec notamment l’Italie. Il regroupe 5 sites de spécialisés et complémentaires : Archet, Cimiez, Pasteur, Saint-Roch et Tende.

 

Avec la création de la Faculté de Médecine en 1973, le Centre Hospitalier devient universitaire (CHU). Il forme les étudiants et internes en médecine et odontologie, les infirmiers, sages-femmes, aides-soignants, ambulanciers, kinésithérapeutes

Le Développement Durable est une réelle préoccupation pour le CHU de Nice, notamment avec la certification de la Haute Autorité de Santé et l’engagement des hôpitaux dans le Grenelle de l’Environnement.

 

Au CHU de Nice, une Commission interne Développement Durable, composée de 13 membres a été officialisée et se réunie plusieurs fois par an pour établir un diagnostic et initier un programme d'amélioration sur 6 domaines  (eau, air, déchets, qualité de vie, achats éco-responsables, énergie).

 

L’objectif Facteur 4 de la France est de diviser par 4 les émissions de CO2 d’ici 2050. Entre 2011 et 2017, le CHU de Nice a réduit ses émissions de 8 %, passant de 9 868 t CO2e à 9 125 t CO2e. 

 

Certains postes d’émissions ont diminué : 27 % de gaz naturel en moins (1 094 t CO2e), 94 % de pertes de gaz frigorigènes en moins (607 t CO2e) et d’autres ont augmenté : 19 % d’électricité en plus (639 t CO2e) et 22 % de fioul en plus (257 t CO2e).

Catégorie 1 (émissions directes) :

  • Poste 1 : Emissions directes des sources de combustion :

Consommation de gaz naturel : 13 501 600 kWh PCS

Consommation de fioul : 4 450 500 kWh PCI

 

  • Poste 2 : Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique :

Consommation de gazole : 164 900 litres

Consommation d’essence : 29 400 litres

 

  • Poste 3 : Emissions directes des procédés hors énergie :

Non concerné (pas d’émissions directes des procédés hors énergie)

 

  • Poste 4 : Emissions directes fugitives :

Pertes de gaz frigorigènes : 14 kg de R410a et 8,5 kg de R134a

 

  • Poste 5 : Emissions issues de la biomasse :

Non concerné (pas d’émissions issues de la biomasse)

* Champs obligatoires
23552 membres inscrits
2903 facteurs d'émissions validés
2109 bilans GES publiés
18 guides sectoriels